,

Richard Garriott…

 

Vous le connaissez ?

Ce nom est mythique pour pas mal d’Apple maniaque de la première heure…

Des nuits passées sur ses jeux, des plans, des solutions, des kracks… que du bonheur.

Cette semaine ce brave homme a été le 6ème touriste de l’espace (30 millions de dollars le billet de fusée, il faut en vendre des jeux quand même)

Mais là où c’est sympa, c’est qu’il est parti dans l’espace avec au poignet une montre Seiko spécifiquement conçue pour lui et pour un voyage en apesanteur. la Seiko Spring Drive Spacewalk, je ne vous donne pas les détails techniques de la bête, mais juste que comme toute bonne montre qui se respecte, elle n’est pas à Quartz !!! non mais quand même ;o)

Richard est rentré sain et sauf, et la montre aussi !
Pour l’anecdote, son père, le Docteur Owen Garriott, a réalisé deux voyages dans l’espace à bord de la navette Skylab en 1973 et de STS-9/Spacelab-1 en 1983. Au total, Owen a passé 70 jours dans l’espace. Au cours de ces deux épopées, il portait une montre Seiko qu’il n’a pas quittée durant toute sa mission à bord de la navette Spacelab. Richard a hérité de son père sa confiance dans la marque japonaise. C’est donc tout naturellement qu’il a contacté Seiko dès qu’il a eu connaissance de sa mission. Richard et Seiko constituent ainsi le premier partenariat spatial de « deuxième génération ».

Au fait, pour ceux qui cherchent encore la saga de jeux créé par Richard Garriot, il s’agit d’ULTIMA…

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

One Comment